Qu’est-ce qu’un traducteur expert ?

De nombreux blogs et articles parlent de traducteurs se positionnant comme experts. Cependant, est-il possible pour un traducteur de devenir si compétent dans son domaine de spécialité qu’il se sente suffisamment en confiance pour être appelé expert ? Et si oui, comment atteint-il ce niveau de spécialisation ?

 

Les traducteurs experts mettent constamment à jour leurs connaissances

Une chose est claire : en matière de traduction, les compétences linguistiques ne suffisent pas. La plupart des traducteurs choisissent leur spécialisation en fonction de leur emploi précédent. D’autres n’ont qu’une expérience professionnelle des langues et doivent donc acquérir une connaissance de leur spécialité pendant leur travail. Cette dernière situation explique pourquoi le développement professionnel continu (DPC) est si important. Il est essentiel que les traducteurs experts se tiennent au courant des derniers développements dans leurs domaines de spécialisation. Cela implique souvent de suivre des cours en ligne, d’assister à des webinaires et de lire des revues spécialisées. Beaucoup de traducteurs peuvent trouver également avantageux de pratiquer la traduction lorsqu’ils ne sont pas occupés par les projets de leurs clients.

 

Ils ne travaillent que sur des textes avec lesquels ils se sentent à l’aise

J’ai déjà dit sur ce blog qu’un traducteur qui travaille sur des textes technologiques n’est probablement pas la bonne personne pour discuter d’un texte juridique. Cependant, j’ai également parlé à des traducteurs qui ont accepté des projets qu’ils pensaient pouvoir gérer, mais qui se trouvaient hors de leur portée. Un traducteur doit avoir une connaissance approfondie de la terminologie utilisée et des concepts décrits dans un texte. C’est pourquoi un expert demandera toujours à voir le texte avant d’accepter de travailler dessus.

 

Traducteur expertIls font des recherches et consultent d’autres experts

La plupart des gens n’ayant pas l’expérience du secteur de la traduction ne réalisent pas le nombre de recherches nécessaires pour traduire un texte. Un traducteur doit avoir une connaissance approfondie du sujet qu’il traduit. Cependant, il doit souvent consulter plusieurs ressources et autres experts du domaine pour trouver la terminologie exacte requise dans une situation donnée.

 

Ils gèrent les attentes des clients et les avertissent si celles-ci ne sont pas réalistes

Beaucoup de progrès technologiques permettent d’aider le traducteur. Même dans ce cas, il n’est pas toujours possible de produire des traductions au niveau professionnel de textes longs et compliqués en moins de vingt-quatre heures. Le traducteur expert examinera un texte et discutera avec le client de ses exigences avant de fixer un délai réaliste. Par exemple, la traduction d’un texte marketing de 500 mots sera probablement plus longue que celle relative à des instructions de produit avec le même nombre de mots. En effet, les textes marketing utilisent souvent des slogans et des références culturelles qui ne peuvent être traduits littéralement. Le traducteur doit déterminer comment transmettre le message original aux lecteurs du pays cible. Par conséquent, la traduction d’un texte marketing de 500 mots peut prendre entre deux et trois jours, tandis qu’un texte technique avec le même nombre de mots, nécessitant moins de créativité, ne prendrait qu’une journée.

Beaucoup de traducteurs affirment comprendre leurs domaines de spécialité. Cependant, devenir un expert prend du temps et demande de la pratique.

 

 

DEMANDEZ UNE RÉVISION GRATUITE D’UNE PAGE DE VOTRE SITE INTERNET EN ANGLAIS

 

 

Leave a Reply

65 + = 70

Close Menu